Lyrics : L’Atelier

| Le buffet des ancien élèves | Le Hip Hop c’est mon pote

Tékilatex : Qu’est-ce qu’y a Fuzati ? Ca va pas ?
Fuzati : J’en ai marre…j’ai pas d’amis…
Tékilatex : Tu sais, le hip-hop sera toujours là pour toi !
Fuzati : C’est vrai ?!

Tékilatex

Le hip-hop c’est mon pote, il m’invite à manger chez lui,
Tous les lundi c’est spaghetti, et les mardi c’est wack MC.

Cyanure

Le hip-hop c’est mon pote, il travaille au Quick et me sort des cheeses,
Et des boissons gratuites pendant que les managers faisaient frire les frites.

James Delleck

Le hip-hop c’est notre pote, surtout quand il sonne faux,
Maso, j’aime quand il me cogne, violent comme un pogo.

Fuzati

Le hip-hop, c’est mon pote, il me check quand je le croise dans la rue
Je lui demande : Qu’est-ce que tu fais ? -Bah rien, j’me prostitue !

Tekilatex

Le hip-hop c’est mon pote, sauf quand il squatte la salle de bain,
Qu’il rappe avec la brosse devant la glace pendant2 heures tous les matins.

James Delleck

Le hip-hop c’est la lumière qui se cache derrière mon iris,
Malicieux comme un morpion qui s’accroche à un pubis.

Cyanure

Le hip-hop c’est mon pote et celui de tous ceux qui ont arrêté le basket,
Depuis que Jordan est à la retraite.

Fuzati

Le hip-hop était mon pote jusqu’au jour
où je l’ai vu se la raconter avec du champagne et des mannequins dans un clip pourri de R’n’B
Après je lui en voulais trop, mais en fait ce n’était pas lui…
(ah bon, ben ça va alors…)

Refrain
[Tékilatex : Le hip-hop, c’est mon ami !
Fuzati : Moi aussi, moi aussi !
James Delleck : C’est notre ami commun !
Cyanure : Dans le rap, on est tous copains !]

James Delleck

Le hip-hop c’est mon pote vu qu’il me fait voyager
au creu de la pulsion plutôt que de me perdre au centre des villes.

Tekilatex

Le hip-hop et moi on est intimes,
Je peux même te dire qu’il est juif et qu’il adore le pain Azim.

Fuzati

Le hip-hop c’est trop mon pote, mais moi je me demande si je suis vraiment le sien
Chaque fois que je repense à toutes les fois où il m’a laissé en chien à l’entrée des concerts
Mes parents disent que c’est juste un ami imaginaire
Comme Gustave, ce petit farfadet à qui j’aime confier mes échecs amoureux

Cyanure

Le hip-hop c’est mon copain, taquin, malin, calin, un brin coquin,
Un peu sourd il a rendu du dessus mon voisin.

Tekilatex

Le Hip Hop c’est mon pote, je crois qu’il drague ma petite soeur,
Je fais semblant de ne pas avoir remarqué, mais pour son anniversaire il lui a payé un ghetto blaster.

James Delleck

Le hip-hop c’est mon pote quand il me fait rentrer aux Bains,
Et grâce à lui je fais la bise à la pute des podiums sur les deux seins.

Cyanure

Le hip-hop c’est mon critique de cinéma,
Grâce à lui j’ai vu Titanic pour le côté romantique, et avec mes gars Scarface et le Parrain 3.

Fuzati

Le hip-hop est mon meilleur pote, c’est pour ça qu’il finira par baiser ma femme,
voler mes thunes, et finir drogué à Amsterdam

Refrain
[Tékilatex : Le hip-hop, c’est mon ami !
Fuzati : Moi aussi, moi aussi !
James Delleck : C’est notre ami commun !
Cyanure : Dans le rap, on est tous copains !]

Cyanure

Le hip-hop c’est mon pote, si il était un métier il serait opticien,
Dans la rue des faux b-boys aux petits soins
Créateurs de l’expression : « t’as vu ! »

James Delleck

Le hip-hop c’est mon super pote quand il fout le boxon,
Mais un ennemi quand il est plat comme une vibe de Matt Houston.

Fuzati

Le hip-hop c’est mon pote, mais je me demande si il n’est pas un tout petit peu con
Pour ne pas se rendre compte que la plupart des gens qui
trainent avec lui ne visent qu’à une seule chose : son exploitation
[Tékilatex : Ouais mais moi il a fait un dessin dans mon agenda !]
Ah ouais super…

Tekilatex

Le hip-hop je le connais trop bien,
Un jour je me baladais à Chatelet, je l’ai croisé dans un magasin
Et il m’a même serré la main!

Cyanure

Je n’ai que dix doigts sur mes mains et si je consacre l’un d’eux au hip-hop,
Je garderais le majeur pour mes ennemis car malgré tout il reste mon pote.

James Delleck

Le hip-hop c’est mon poto appelé l’invisible ami,
Imaginaire et irréel comme la femme de Fuzati.
Le hip-hop c’est mon pote, néo-poète sans barrières,
Et pour faire bien, je philosophe comme sur Paris Première.

Fuzati

Le hip-hop, c’est trop mon pote, mais j’ai des doutes sur sa sexualité
En général, il s’accorde très mal avec la féminité
[Tékilatex : Le hip-hop, c’est mon pote homo, il fait des peintures dans les galeries
Il est ami avec Jean-Paul Gauthier et Nana Mouscouri]
Cyanure : LE HIP-HOP C’EST MON POTE HOMO-BELGE !
Fuzati : Et alors ?!
Cyanure : BEN OUAIS !

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*