Diomay | Mwen Ka, Galsen | Mon grand frère

J’suis pas le rappeur, grand frère exemplaire et j’sors

Du gouffre, tu n’peux pas percer sans faire d’efforts.

Ni gruger, même a coup d’antisèches. J’ai bientôt 23 ans, j’ai pas la mémoire courte,

Toi, tu sais.

J’étais qu’un tout petit garçon,

J’aimais bien DRAGON BALL Z, mais pas mes tables de multiplications.

T’es là pour réussir. Dis toi que t’es pas là pour foncer direct en B.E.P.

Juste parce que t’as la peau foncée.

Une fille tête en l’air, et ça pue le chômage.

Comme EMINEM, tu dois taffer deux fois plus, dommage !!!

Toi qu’aimes t’éclater autant que moi. Changes ton fusil d’épaule, tapes toi dans la vie

Tentes ta chance.

L’univers est à celui qui s’lève tôt sur cette terre.

Mets donc ton réveil matin sur sept heures.

Taffes dur pour de meilleurs lendemains,

Saches qu’avec des diplômes en poche on glande moins.

REFRAIN :

Tu sais, faut pas s’en faire dans la vie,

On prend la vie comme elle vient,

Entre la pression et les soucis.

Faut pas s’en faire, C’est plus facile à dire qu’à faire. [DIOMAY]

On a peu d’argent, beaucoup d’amis,

Et on trouve ça quand même bien,

Ça nous fait oublier les soucis.

Faut pas s’en faire, c’est plus facile à dire qu’à faire. [DIOMAY]

Je mène ma mission à bien et avec succès,

J’t’ai déjà dis, que tes petits copains m’avaient l’air suspect.

Je sais que c’est bluff, la paranoïa du grand reuf (frère).

Un de plus, qui en fait tout un fromage, tout un refrain.

J’voudrais que t’ai une nouvelle image de moi,

Relou (dur) H sur 24, je sais que je vieillis mal,

J’l’vois.

J’serai relou (lourd) avec toi jusqu’à l’infini,

Il’y a un troisième couplet sista, j’n’ai pas fini.

REFRAIN :

J’me soucis de ton avenir,

J’me suis pas soucié du mien.

J’arrête pas de lize-ba (d’avoir peur),

C’est bête, j’n’veux pas qu’l’histoire se répète.

Fais pas celle qui n’en fait qu’à sa tête.

On a un père et une mère à rendre fiers

Qu’à c’la ne tienne.

De toute les façons, -çons,

Pour toi ils se cassent le dos, donnes leur satisfaction,

Ça vaut bien tous les tableaux d’honneur.

C’est cheum (moche), on nous a tous laissé croire qu’on était rien,

Maintenant, sur toi on place tous nos espoirs.

C’est surprenant !!!

C’est con !! Moi j’ suis marrant dans mes rimes, optimiste dans mes textes et tu sais c’est

Pas La vie qu’on a.

A nous d’pas nous laisser abattre comme un vieillard ou un vieil arbre mort. En cherchant bien

On verra de l’or.

N’écoute pas tous ces gens qui te disent qu’il n’y a pas de solution.

Un jour qui sait, oui qui sait à part dieu.

Trop tard pour moi : génération sacrifiée ! C’est du tout cuit pour toi : génération

Planifiée !

REFRAIN :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*